Écoute > Autres réalisations

Asturies, (audio)visions sauvages

 

Vincent Munier, que j'ai la chance de côtoyer de temps en temps dans les Vosges et d'accompagner sur quelques projets, me parlait depuis quelques années de la cordillère cantabrique, en Espagne, et de son envie de réaliser un film qui se déroulerait dans ces merveilleux espaces sauvages, bien à l'écart des grandes destinations touristiques.

Il lui faudra attendre 2017 pour que son beau projet arrive en phase de production... Co-réalisé avec son ami Laurent Joffrion (auteur notamment de Scandinavie, l'appel du Nord et d'Abyssinie, l'appel du loup), le documentaire de 52 minutes proposera d'immerger le spectateur dans les Asturies pour y mener des expériences naturalistes (auprès notamment des ours des falaises) mais aussi faire de belles rencontres humaines...

Connaissant mon envie irrésistible de les accompagner dans cette aventure, au moins durant quelques jours, Vincent et Laurent m'ont confié la réalisation des ambiances sonores naturelles du film... Ainsi ai-je posé mon parc d'enregistreurs et de micros chez Pierre Boutonnet — un des personnages du film et grand ami de Vincent — avant d'aller les disperser dans la montagne cantabrique durant la deuxième quinzaine d'avril 2018.

 

Le petit montage ci-dessous survole quelques ambiances glannées au cours de ce séjour... depuis la fonte des névés sur les prairies d'altitude, jusqu'aux ambiances crépusculaires en bordure de village (clarines de chevaux, Crapaud accoucheur...), en passant par les oiseaux des falaises (Grand Corbeau), des pierriers (Traquet motteux), des landes (Accenteur mouchet, Bruant fou...) et des lisières forestières (Rouge-gorge, Pouillot ibérique...). Vous vous retrouverez également sous les ailes et les cris perçants d'un Aigle Royal houspillé par des Corvidés (à partir de 8'12''), avant d'être bousculé par les immenses voilures des Vautours fauves...

Matériel utilisé : enregistreurs Sound Devices Mixpre 3 et Mixpre10T, Nagra Ares BB+, Parabole Telinga Pro 6, micros sennheiser MKH-8020 et MKH-8040 (extractions stéréo d'ambiances 5.0), bonnette anti-vent Cinela Albert tri-ORTF.

© Marc Namblard / MFP / Vincent Munier. Tous droits réservés.

 

 

Si l'envie vous prenait d'aller découvrir cette merveilleuse région de l'Espagne, je ne saurais que vous conseiller les précieux services de Pierre et Marie Boutonnet, installés près de Proaza :

http://www.casafolgueras.com/

 

Mon séjour chez Pierre et Marie m'a par ailleurs permis de faire la connaissance d'un autre collègue, Marc Linares, que je vous recommande tout aussi chaudement : 

http://www.sejour-faune-sauvage.com/

P1110044 modifs2 2200

 

P1110500 modifs 2200

 

P1110555 modifs 2200

 

P1110619 modifs 2200

© Marc Namblard, tous droits réservés.

Le recours aux forêts

 

Robin Hunzinger est cinéaste documentariste et vit dans les Vosges alsaciennes. J'ai le grand plaisir de faire sa connaissance en janvier 2018, par l'intermédiaire de la productrice Milana Christitch (Ana Films), dans une grande maison perchée au-dessus de la vallée de la Weiss. Il me parle alors d'un film qu'il est en train de réaliser, consacré à un homme, Erik Versantvoort, qu'il a rencontré à peine un an plus tôt, et qu'il a filmé avec passion durant des mois... jusqu'à sa disparition en septembre 2017.

Erik était atteint d'une maladie incurable et avait décidé de vivre une vie réduite à l'essentiel, dans une cabane isolée, au contact de la nature sauvage, des éléments, du silence...

Très touché par cette histoire, lorsque Robin m'a proposé de travailler sur la bande sonore de son documentaire, je n'ai pas hésité une seule seconde...

 

Ainsi prendrai-je régulièrement la direction du merveilleux massif du Brézouard, tout au long de cette année 2018, pour récolter des ambiances (le plus souvent tourmentées) dans les lieux (forêts, cabanes, refuges...) qu'affectionnait parti-culièrement Erik. L'idée étant, en quelque sorte, de convoquer ces "espaces sonores" dans la construction du film pour qu'ils continuent d'accompagner Erik dans ce bel hommage cinématographique.

 

Pour en savoir un peu plus sur ce projet et sur le travail de Robin Hunzinger, je vous invite à vous rendre sur le site :

http://www.lacavale.net/

 

› Session d'enregistrements du 22 février 2018.

Environs de l'auberge du Haycot (que je vous recommande au passage !)

Ambiances d'hiver : pas dans la neige, vent du nord dans les arbres, arbres grinçants sous l'effet des rafales, neige et vent tourbillonnant dans un cabanon...

Matériel : Sound Devices Mixpre 3, dispositif "stéréo renforcée" (LCR) avec 3 Sennheiser MKH-8040, bonnette anti-vent Cinela Albert tri-ORTF.

© Marc Namblard / Ana Films. Tous droits réservés.

 

 

 

Session d'enregistrements du 14 mars 2018.

Massif du Brézouard. Ambiances de fin d'hiver. Fonte de neige dans un abri sous roche, vent, neige lourde, grésil. Allumage d'un poëlle au refuge...

Matériel : Sound Devices Mixpre 3, dispositif "stéréo renforcée" (LCR) avec 3 Sennheiser MKH-8040, bonnette anti-vent Cinela Albert tri-ORTF.

© Marc Namblard / Ana Films. Tous droits réservés.

 

P1070844

 

P1070896

 

P1080002

 

P1080487

 

P1080376

 

Cévennes, l'été des fares

Version webSYNradio, décembre 2017

 

Cévennes, l'été des fares est une création sonore évolutive, sur le thème de l'été cévenol. D’après des enregistrements collectés entre juillet 2011 et août 2017 dans les Cévennes méridionales, sur le Causse Méjean et sur le Mont Lozère.

 

Entre évocation d’un pays intérieur (très lié à des expériences d’enfance) et création naturaliste, une version inédite de 78 minutes (découpée en 14 séquences) a été composée et mixée pour webSYNradio en décembre 2017.

Ce programme a été diffusé sur le flux direct de webSYNradio du 21 décembre 2017 au 03 janvier 2018.

http://synradio.fr/cevennes-de-marc-namblard/

Trois des quatorze séquences sont accessibles ci-contre.

 

 

IMG 7709 R

 

01. Sur la draille, © Marc Namblard

 

05. Entomophonie, © Marc Namblard

 

08. Le retour du pastre, © Marc Namblard