Écoute > Projets édités

Cévennes

Auteurs : Marc et Olivier Namblard

Kalerne, 2014

Double CD audio, pochette panoramique, livret 28 pages, coffret

Textes en anglais et en français

Disponible sur la boutigne en ligne de Kalerne :

https://www.discogs.com/seller/Kalerne

 

Il est difficile de cerner les limites géographiques des Cévennes… car elles ont beaucoup évolué au cours des siècles. On pourrait simplement évoquer ce massif de montagnes schisteuses et granitiques se dressant au nord-ouest de la plaine languedocienne, encadré au nord par le Mont Lozère, au sud par le Mont Aigoual, à l’ouest par les Grands Causses et très marqué par l’histoire du protestantisme, les guerres de religion et la culture calviniste. Patrick Cabanel, historien spécialiste des Cévennes, pense pour sa part qu’il est vain de vouloir les définir et parle d’un pays « singulier indéfiniment multipliable (…) strictement immatériel, attachant jusqu’à l’obsession ».

 

Le titre de cet ouvrage évoque à la fois ce « pays intérieur », dont les contours sont à chercher au cœur même de notre expérience paysagère, mais aussi, de manière plus concrète et objective, le territoire de l’actuel Parc National des Cévennes, qui s’étend bien au-delà des Cévennes schisteuses, sur le Causse Méjean et jusqu’aux pentes les plus septentrionales du Mont Lozère.

 

Nous arpentons tous deux cette région du Massif Central depuis notre jeune enfance.

Ces nombreuses escapades nous ont permis, ces cinq dernières années, la collecte de dizaines d’heures de prises de sons de haute qualité, dans les zones centrales et périphériques du Parc National des Cévennes. Nos meilleurs enregistrements ont été assemblés sous la forme de ces deux disques, en hommage aux paysages cévenols et à l’écoute de leur faune et de leur géophonie. Parmi les sujets saisis : insectes chanteurs des Causses, curée de vautours, chants de passereaux, rivières et percussions souterraines, brame des cerfs, murmures d’orages, choeurs de batraciens et sonnailles de troupeaux…

 

Review by Frans de Waard:

Not many people seem to advocate CDs and, come to think of this, it never was better. One of the main complaints - and let's not go into that whole analogue sounds better than digital thing - ever since the start of manufacturing CDs was that the booklet was so small. "With LPs you really had something in your hand" - maybe listening to LPs is for shaky grand daddy's hands. I always loved CDs and this particular proofs another point. While it's all factory made, this slip case contains two CDs and an excellent booklet of necessary information and some great photography. It's slightly bigger than a regular CD box, but in every inch a finely designed product. The other thing I like about CDs: they don't crackle like vinyl does ("yeah, but CDs aren't in 25 years, and vinyl will" - I won't be around either to listen to either of them), which in this case is another pro. Here we have two brothers, both of them interested in recording wildlife sounds, Marc with a background in fine arts and Olivier just interested in tape recorders and microphones from a very young age. The recordings here were made at the same place as the title - duh - and it's a range of mountains in south central France, part of the Massif Central. I don't think I ever visited the area, but looking at these pictures, I know I should. I was playing this on repeat all on new year's eve. Outside, here in The Netherlands, you can hear fireworks all day and that's terrible. I could replace that with 'real' music, but I don't. I rather have these recordings from nature playing here, imagining a live in the sun, of holiday, of laziness. Not of cold, winter, and fireworks. All of which I don't really like, but suffer a bit from. The bird calls, insects, water sounds, all expertly captured with some excellent microphones. These pieces are pure and clean, culled right from nature, carefully selected. Some of this stuff sounds like pure electronic music, but it isn't, of course. It's cicadas, water or birds - even wind maybe performing a nice mighty drone, such as in 'Bisa'. I need to stop working, take a break, take a holiday, go see the 'Cevennes' perhaps and witness all of this in real nature. When is summer time around again? (FdW)

 

couverture emboittage

 

cevennes main1 400

 

Bisa (extrait), © Olivier & Marc Namblard

Brames, et autres mouvements d'automne

Auteurs : Marc et Olivier Namblard

Ouïe-Dire, 2012

CD audio avec cartes postales au format A5

Textes en anglais et en français

Disponible sur la boutique en ligne de Ouïe-Dire :

https://ouiedire.com/produit/brames-et-autres-mouvements-dautomne/

 

Les ambiances automnales pendant le brame du cerf nous fascinent depuis de nombreuses années... L'association Ouïe/Dire nous a donné carte blanche pour composer un disque à partir de nos phonographies réalisées ces dernières années dans les forêts des Vosges et du Loiret.

Avec la participation précieuse et amicale de David Hackel, photographe naturaliste.

 

Ci-dessous, un article sur le blog de l'Historien d'art Alexandre Galand avec un long entretien au sujet de ce disque mais aussi sur la pratique audio-naturaliste :

http://lesmaitresfous.blogspot.fr/2013/02/lusage-sonore-du-monde-20.html

 

Autumn soundscapes during the rutting season have been fascinating us for many years.

Ouïe/Dire gave us free rein for this CD featuring sound recordings made these last few years in the forests of the Vosges (eastern France) and Loiret (north-central France).

 

Thank you to David Hackel, nature photographer, for his valuable and friendly participation.

 

Available to buy on line now from Ouïe/Dire.

 

 

cerf silhouette DHackel

 

IMG 6160

© Marc Namblard

 

Brames et autres mouvements d'automne (extrait)

© Marc et Olivier Namblard

Lorraine, ondes et lumières

Auteur : Marc Namblard

Nashvert, 2009

CD audio Digipack

Textes en anglais et en français

Disponible chez Chiff-Chaff :

http://www.chiff-chaff.com/fr/

 

Fruit de cinq années de pérégrinations sur le terrain, cette collection de paysages sonores exprime d’une part mon attachement profond à la Lorraine et à ses territoires contrastés, incroyablement riches d’histoires naturelles secrètes, et d’autre part mon inquiétude pour l’avenir. Saurons-nous résoudre à temps « l’équation suprême » qui consiste à trouver une réponse juste et équilibrée aux impératifs économiques, sociaux et écologiques que suppose tout modèle de société durable, y compris dans cette région ?

 

(…) Tous les enregistrements présentés sur ce CD ont été réalisés sur le territoire de la Lorraine entre janvier 2006 et janvier 2009. Ils ont subi un minimum de traitements et se rapprochent de ce que le promeneur attentif peut entendre, sur le terrain, dans les milieux naturels de Lorraine. À une exception près, et non des moindres : dans la nature, les bruits « parasites » sont aujourd’hui devenus quasiment incessants, surtout en journée : avions, voitures, engins agricoles, tronçonneuses, canons à gaz, etc. Afin de rendre l’écoute plus agréable et de valoriser au mieux les sons produits par la nature (animaux et éléments naturels), toutes les sources de « pollution sonore » ont été coupées ou reléguées en arrière-plan par des opérations de mixage et de montage.

 

 

Born out of five years of peregrinations in the field, this collection of soundscapes expresses my deep attachment to Lorraine and its contrasted lands, so rich in natural history secrets, but also my concern for the future. Will we have time to solve the ‘ultimate question’, how to find a fair and balanced answer to the economic, social and ecological needs of a sustainable society, including here in Lorraine?

 

(…) All recordings have been made in Lorraine between January 2006 and January 2009, with studio editing being kept to a minimum. They are close to what a careful listener would hear on site, in the natural habitats of Lorraine. With one notable exception: man-made noises such as planes, cars, farm vehicles, chain saws, bird scare cannons, etc. have today become almost incessant, especially in the daytime. So to give listeners a more enjoyable listening experience, and to enhance the sounds of nature (wildlife or natural phenomena), all sources of ‘sound pollution’ have either been removed or moved to the background through mixing and editing.

IMG 1013 marc namblard

© Marc Namblard

 

Le réveil des amphibiens, © Marc Namblard

(Premier titre du CD)

Chants of frozen lakes

Auteur : Marc Namblard

Kalerne, 2008

CD audio, pochette cartonnée

Texte en anglais et en français

Disponible sur la boutigne en ligne de Kalerne :

https://www.discogs.com/seller/Kalerne

 

Chants of Frozen Lakes présente un phénomène sonore naturel peu connu et tout à fait surprenant. Les lacs du nord-est de la France (mais aussi du Jura, du Massif Central...), lorsqu'ils sont gelés et sous certaines conditions météorologiques (rarement réunies dans un hiver), peuvent parfois produire des sons insoupçonnés.

 

Cette production (éditée par Kalerne et l’atelier Hui-Kan, à Taiwan) vous propose d’écouter, en 55 minutes, les différentes étapes de ce qui s'est passé au lac de Pierre Percée (en bordure du massif vosgien) le 16 janvier 2006, entre 9h et 13h, après une nuit particulièrement glaciale.

 

Cela commence par le bruissement ténu du givre qui se détache et tombe sur les feuilles mortes. Les premiers sons percutants qui suivent annoncent que le lac commence à travailler avec l'arrivée du soleil. Au fil des minutes, les craquements deviennent de plus en plus longs et intenses... À la fin de la séquence, la glace se fissure de partout. Le lac entier se met à "chanter".

 

Chants of Frozen Lakes peut être facilement qualifié de document naturaliste car il est basé sur la stricte observation et restitution d'un phénomène naturel (aucun effet n'a été ajouté lors de la réalisation du montage), mais il entre également dans le champ de la "création sonore" dans le sens où il propose une expérience d'écoute profonde et contemplative.

 

Ce CD est donc susceptible d'intéresser les amoureux (des sons) de la nature comme les inconditionnels de musique expérimentale ou même de musique électronique.

 

Marc Namblard has spent several years listening to and recording an acoustic phenomenon occuring in the winter time. The tiniest crackles inside the ice of frozen lakes produce mechanical vibrations. Under specific atmospheric conditions, these impulses propagate in the ice, whose tension makes it similar to the skin of a drum. The acoustic result is an unbelievable blend of drumming sounds and etheral resonances.

 

This CD retraces the whole phenomena : in 55 minutes, one can discover the different steps of what happened at Lac de Pierre Percée (a lake close to Marc's village) on the 16th of January 2006. It began with the frost falling on the vegetation accompanied by birds in the distance. The first brief percussive sounds announced the ice beginning its work under the first sunrays. A little bit later, the ice started to crackle : sounds became longer and more intense. At the end of the session, ice was breaking everywhere, the lake was singing. The phenomenon vanished with the appearance of a slight breeze.

 

This soundwork gathers some of the most beautiful moments of hours and hours of Marc's recordings into a whole piece, but there was no processing or overdub in the production of this publication : the aim is to propose to the listener an experience of what he would expect in the front of the lake (with the exception of the temperature). Marc's recording technique is based on ORTF stereo configuration using condenser microphones and high-end preamplifiers.

 

“Chants Of Frozen Lakes” can easily be classified in the domains of Naturalism, since it is based on straight observation of natural events, and in the field of Sound Art as it proposes a very intense listening experience. Therefore, this CD should delight listeners of nature sound recording, experimental music as well as electronica.

 

The CD is available at Kalerne

IMG 0858

© Marc Namblard

 

Chants of frozen lakes (extrait), © Marc Namblard