Guide naturaliste et audio-naturaliste :
deux activités distinctes mais qui, avec le temps, se croisent de plus en plus. Se nourrissent mutuellement.

 

La première consiste à accompagner des publics dans leur apprentissage de la nature, dans une connotation étendue de l'idée d'apprentissage, car selon moi la connaissance ne se construit de manière durable et fertile qu'à la croisée de la pensée, du doute,

de l'observation, de l'affection et de l'imaginaire.

 

La deuxième, plus solitaire par nécessité, consiste à écouter et

à recueillir les sons de la nature, et les intervalles de silence qui les séparent, ou plutôt qui les relient.

Par "sons de la nature", entendez tout ce qui excite notre oreille loin de la rumeur des hommes (et de ses machines motorisées surtout) : chants d'oiseaux bien sûr, mais aussi cliquetis et vrombissements d'insectes, polyphonies d'amphibiens, crépitements de plantes mûres, murmures aquatiques, grondements d'orages et de glaces...

Une matière sonore aux formes, textures et couleurs infinies, destinée à nourrir de multiples projets, tous domaines confondus : artistiques, pédagogiques, scientifiques...

 

Soyez les bienvenus dans mon univers pétri de passion pour le son

et la nature sauvage, mais aussi d'ouverture, de curiosité et de rencontres. Bonne visite et à bientôt !

Ma dernière actualité

Chants d'oiseaux

© Marc Namblard, Anne-Cécile Monnier, David Hackel,

Martine Schnoering, Yann Chassatte, Adobestock.

Mes dernières publications

L'esprit des lieux
Projets > Projets édités

L'esprit des lieux

Le film documentaire L'esprit des lieux (pour plus d'informations, cliquez ici) est désormais diponible en DVD et Blu-ray. Vous pouvez vous le proccurer, par correspondance, auprès d'Ana Films :
https://www.anafilms.com/documentaire/l-esprit-des-lieux
(de mon côté, je ne propose pas de vente par correspondance)
Vous avez la possibilité de commander uniquement le DVD ou uniquement le Blu-ray, mais si vous disposez d'un lecteur Blu-ray ou compatible Blu-ray, je vous invite à privilégier ce format ; la différence de qualité de l'image (notamment dans les basses lumières) est flagrante, même sur un écran d'ordinateur ou de télévision.
Dans tous les cas (commande de DVD seul, de Blu-ray seul ou de pack DVD + Blu-ray), vous recevrez un CD audio en bonus, regroupant plusieurs ambiances en lien avec le film, ainsi que la pièce acousmatique que le compositeur Christian Zanési a réalisé dans le cadre de ce projet.
Vous trouverez ci-contre quelques extraits du CD.
The documentary film L'esprit des lieux (click here for more information) is now available on DVD and Blu-ray, with English subtitles. You can buy it from Ana Films at the following address:
https://www.anafilms.com/documentaire/l-esprit-des-lieux
(I do not have a mail order service)
You can order the DVD version only or the Blu-ray version only, but if you have a Blu-ray or Blu-ray compatible player, I would recommend that format: the difference in image quality (especially in low lightconditions) is striking, even on a computer or TV screen.
Whatever format you choose for your order (DVD only, Blu-ray only or DVD/Blu-ray pack), it will also include an audio CD featuring several soundscapes related to the film as well as the acousmatic piece created by the composer Christian Zanési as part of this project.
Here are a few excerpts from the CD

Ultraviolette
Projets > Cinéma / TV

Ultraviolette

FILM DOCUMENTAIRE de Robin Hunzinger (Ana Films, en production)
Mon actualité 2020 sera marquée, pour mon plus grand plaisir, par une deuxième collaboration avec le cinéaste Robin Hunzinger, qui m'a confié la réalisation de la bande sonore de son nouveau film documentaire, Ultraviolette, construit essentiellement à partir d'images d'archives (le plus souvent muettes)...
Une adolescente défie l’école. Brave la maladie, les médecins, la mort. Embrase dans sa cavale tous ceux qu’elle croise. Prend la tête d’un gang de filles elles aussi malades : « Les cracheuses de sang ». Fuit loin des adultes. Loin de la société. Nous entraîne dans un road movie. Dans une route au sens large. La route comme la vie.
La genèse du film, par Robin et Claudie Hunzinger :
À sa mort, Emma, notre mère et grand-mère, nous avait laissé ses cahiers intimes. En 2006, dans une coopération entre deux générations, mère et fils, nous avions réfléchi ensemble au roman familial qui avait surgi sous nos yeux, et nous en avions écrit un film documentaire, Où sont nos amoureuses, dont Emma était le personnage principal. Ce film racontait comment dans les années 30 et 40, des jeunes gens à la fois politisés et romanesques furent pris dans la grande Histoire du XXe siècle.
Ici, nous poursuivons le travail d’exploration de la vie d’Emma à partir des documents qu’elle avait laissés derrière elle. Cette fois, nous n’avons pas puisé dans ses cahiers personnels, mais dans les centaines de lettres qu’une très jeune fille, Marcelle, 16 ans, son premier amour, lui avait adressées, bien plus tôt, dans les années 20, et qu’Emma, 17 ans, avait conservées. Marcelle avait rencontré Emma en 1923 dans une Ecole normale à Dijon. Deux ans plus tard, Marcelle, tombée malade, a dû quitter Emma pour entrer au sanatorium.
Ce film est donc d’abord l’histoire d’un premier amour qui a marqué deux adolescentes à jamais. Il démarre au moment de leur séparation, moment où le grand amour se mue en absolu d’amour puisque la passion se nourrit d’absence

Nuits des Cévennes
Projets > Projets édités

Nuits des Cévennes

Les nuits cévenoles me relient instantanément avec un de mes plus beaux souvenirs d'enfance. Je m'y vois, allongé avec mon père sur les pentes herbeuses de l'Aigoual, entre des pins rabougris, à dissoudre nos fragiles existences dans l’étendue vertigineuse des étoiles. Et à déguster, en silence, le murmure du vent dans des parfums de résine et de callune.
Enregistrer la nature, au fil des saisons, est devenu pour moi une évidence. Cet élan a précisément commencé sur les terres cévenoles, il y a plus de trente-cinq ans maintenant. Mes parents venaient y passer leurs vacances d'été, chaque année ou presque, durant un mois complet. Mon père apportait avec lui un appareil photo, un magnétophone, une réserve de bandes magnétiques et des micros... La nature ne constituait que rarement le sujet central de ses enregistrements (il souhaitait surtout garder des traces de notre vie familiale) mais il lui arrivait de capter plus ou moins volontairement des ambiances pastorales et crépusculaires.
Ma passion pour l'écoute de la nature provient donc de nos vacances en Cévenne. Et mon attrait pour la nuit s’est développé dans son sillon.
AInsi, lorsque le Parc National des Cévennes m’a contacté pour me proposer de réaliser la « bande sonore » d’un très beau livre collectif consacré aux nuits cévenoles, je n’ai pas hésité bien longtemps.
Nuits des Cévennes, aux éditions du Rouergue, sera disponible à la vente en octobre 2018. Et sa bande sonore est d'ores et déjà accessible en ligne sur la page Soundcould de l’éditeur :
https://soundcloud.com/nuits-des-cevennes
Je profite de l'occasion pour insérer ci-contre une petite vidéo réalisée par Guillaume Cannat, l'un des principaux contributeurs de Nuits des Cévennes, que j'ai eu le grand plaisir de rencontrer il y a quelques années, par une merveilleuse nuit étoilée, à quelques lieues de l'Aigoual

abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ0123456789 abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ0123456789 abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ0123456789 abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ0123456789