Guide naturaliste et audio-naturaliste :
deux activités distinctes mais qui, avec le temps, se croisent de plus en plus. Se nourrissent mutuellement.

 

La première consiste à accompagner des publics dans leur apprentissage de la nature, dans une connotation étendue de l'idée d'apprentissage, car selon moi la connaissance ne se construit de manière durable et fertile qu'à la croisée de la pensée, du doute,

de l'observation, de l'affection et de l'imaginaire.

 

La deuxième, plus solitaire par nécessité, consiste à écouter et

à recueillir les sons de la nature, et les intervalles de silence qui les séparent, ou plutôt qui les relient.

Par "sons de la nature", entendez tout ce qui excite notre oreille loin de la rumeur des hommes (et de ses machines motorisées surtout) : chants d'oiseaux bien sûr, mais aussi cliquetis et vrombissements d'insectes, polyphonies d'amphibiens, crépitements de plantes mûres, murmures aquatiques, grondements d'orages et de glaces...

Une matière sonore aux formes, textures et couleurs infinies, destinée à nourrir de multiples projets, tous domaines confondus : artistiques, pédagogiques, scientifiques...

 

Soyez les bienvenus dans mon univers pétri de passion pour le son

et la nature sauvage, mais aussi d'ouverture, de curiosité et de rencontres. Bonne visite et à bientôt !

Ma dernière actualité

Chants d'oiseaux

© Adobestock, Marc Namblard, Anne-Cécile Monnier, David Hackel,

Martine Schnoering, Yann Chassatte

Mes dernières publications

L'alyte enchanté
Écoute > Son de saison (Syntone)

L'alyte enchanté

Vous trouverez ci-contre le "son de saison" illustrant ma chronique du même nom dans les pages des Carnets de Syntone N°13 (Printemps 2018).
http://syntone.fr/
Début avril, dans la campagne meusienne, au nord de Commercy. C'est le temps des anémones et des violettes. Le temps où l'eau, le ciel, la terre s'emplissent de présages favorables, malgré le gel et la neige qui menacent encore.
Me voici dans la semi-obscurité d'une ancienne carrière calcaire, au crépuscule du soir. Alors que je me concentre pour m'extraire de la rumeur mouvante d'une route proche, deux Rouge-gorges, perchés dans des boulots encore nus, s'échangent leurs histoires. Une Grive musicienne drope ses bégaiements dans l'air un peu piquant de la nuit qui s'installe...
Vous pouvez par ailleurs retrouver les Sons de saison sur la page Soundcloud :
https://soundcloud.com/son-de-saison

Le recours aux forêts
Écoute > Autres réalisations

Le recours aux forêts

Robin Hunzinger est cinéaste documentariste et vit dans les Vosges alsaciennes. J'ai le grand plaisir de faire sa connaissance en janvier 2018, par l'intermédiaire de la productrice Milana Christitch (Ana Films), dans une grande maison perchée au-dessus de la vallée de la Weiss. Il me parle alors d'un film qu'il est en train de réaliser, consacré à un homme, Erik Versantvoort, qu'il a rencontré à peine un an plus tôt, et qu'il a filmé avec passion durant des mois... jusqu'à sa disparition en septembre 2017.
Erik était atteint d'une maladie incurable et avait décidé de vivre une vie réduite à l'essentiel, dans une cabane isolée, au contact de la nature sauvage, des éléments, du silence...
Très touché par cette histoire, lorsque Robin m'a proposé de travailler sur la bande sonore de son documentaire, je n'ai pas hésité une seule seconde...
Ainsi prendrai-je régulièrement la direction du merveilleux massif du Brézouard, tout au long de cette année 2018, pour récolter des ambiances (le plus souvent tourmentées) dans les lieux (forêts, cabanes, refuges...) qu'affectionnait parti-culièrement Erik. L'idée étant, en quelque sorte, de convoquer ces "espaces sonores" dans la construction du film pour qu'ils continuent d'accompagner Erik dans ce bel hommage cinématographique.
Pour en savoir un peu plus sur ce projet et sur le travail de Robin Hunzinger, je vous invite à vous rendre sur le site :
http://www.lacavale.net/
› Session d'enregistrements du 22 février 2018.
Environs de l'auberge du Haycot (que je vous recommande au passage !)
Ambiances d'hiver : pas dans la neige, vent du nord dans les arbres, arbres grinçants sous l'effet des rafales, neige et vent tourbillonnant dans un cabanon...
Matériel : Sound Devices Mixpre 3, dispositif "stéréo renforcée" (LCR) avec 3 Sennheiser MKH-8040, bonnette anti-vent Cinela Albert tri-ORTF.
© Marc Namblard / Ana Films. Tous droits réservés.
› Session d'enregistrements du 14 mars 2018.
Massif du Brézouard. Ambiances de fin d'hiver. Fonte de neige dans un abri sous roche, vent, neige lourde, grésil. Allumage d'un poëlle au refuge...
Matériel : Sound Devices Mixpre 3, dispositif "stéréo renforcée" (LCR) avec 3 Sennheiser MKH-8040, bonnette anti-vent Cinela Albert tri-ORTF.
© Marc Namblard / Ana Films. Tous droits réservés

Cévennes, l'été des fares
Écoute > Autres réalisations

Cévennes, l'été des fares

Version webSYNradio, décembre 2017
Cévennes, l'été des fares est une création sonore évolutive, sur le thème de l'été cévenol. D’après des enregistrements collectés entre juillet 2011 et août 2017 dans les Cévennes méridionales, sur le Causse Méjean et sur le Mont Lozère.
Entre évocation d’un pays intérieur (très lié à des expériences d’enfance) et création naturaliste, une version inédite de 78 minutes (découpée en 14 séquences) a été composée et mixée pour webSYNradio en décembre 2017.
Ce programme a été diffusé sur le flux direct de webSYNradio du 21 décembre 2017 au 03 janvier 2018.
http://synradio.fr/cevennes-de-marc-namblard/
Trois des quatorze séquences sont accessibles ci-contre

abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ0123456789 abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ0123456789 abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ0123456789 abcdefghijklmnopqrstuvwxyzABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ0123456789