Enfant, on me disait « rêveur de la lune ».

Pourtant mon regard s'est très vite porté sur les incarnations de la Terre. Égaré dans la désolation des grandes plaines de Beauce, je revivais pendant les vacances sur les sentes cévenoles, contemplant les herbiers vivants de fleurs, me délectant du murmure des clarines et du tissu sonore des orthoptères, m'immergeant sans retenue dans l'eau mordante des gardons...




J'ai assez vite cherché le sens de ma vie au contact de la nature sauvage, qui me semblait être la véritable palpitation du monde.


Au fil des années, mon goût pour l'observation de la nature s'est doublé d'une envie profonde de mieux la connaître mais aussi d'agir pour la protéger... ainsi suis-je devenu animateur nature à l'âge de 25 ans, après cinq années d'études supérieures dans une école d'art.

 



Responsable dès le début des années 2000 de la création d'outils pédagogiques, de l'animation d'ateliers naturalistes, de sorties de découvertes au sein d'associations d'éducation populaire, mon expérience du terrain et des publics (enfants, adolescents, adultes…) m'a petit à petit appris à transmettre ce qui fait l'intérêt et l'originalité d'un milieu, d'une espèce végétale ou animale, d'un paysage… tout en sachant prévenir et gérer les situations « difficiles » (agressions du milieu, aléas météorologiques...).


En parallèle, mon intérêt pour l’univers sonore s'est rapidement transformé en passion pour la prise de son naturaliste. Oeuvrant tout d'abord de manière isolée, mes rencontres avec l'audio-naturaliste Fernand Deroussen ainsi que des musiciens tels que Yannick Dauby m’ont permis de me perfectionner (tant sur le plan technique que sur celui de la connaissance des milieux et des espèces) tout en développant une approche personnelle de la pratique phonographique.

 

 

En 2009, j’ai décidé de développer mon activité professionnelle en indépendant, en qualité de guide naturaliste, d’audio-naturaliste et d’artiste sonore. 




Aujourd’hui, je m'adresse aux écoles (de la maternelle aux écoles supérieures), associations, collectivités, musées, professionnels de la radio et du cinéma, organisateurs d’événements... pour réaliser des travaux sonores, installer des espaces d’écoute immersive, ou pour animer des ateliers de découverte, des conférences, des modules thématiques ou des séquences de formation, le plus souvent en lien direct avec l’écoute de la nature et des paysages.




Ma région d’intervention est principalement celle que j'ai choisi pour vivre : la Lorraine. Plus précisément : l’est des Vosges et le sud-est de la Meurthe et Moselle pour les prestations à la demi-journée et à la journée, partout en France pour des travaux ou des interventions sur plusieurs jours (stages de formation, festivals, résidences d'artistes…).

 

À très bientôt ! 

artiste sonore naturaliste© › Jean-François Hamard

 

Portrait radiophonique par Aurélien Frances,

Arte Radio, janvier 2018 :

› Le chasseur de silence

 

Portrait par Carole Lefrançois dans Télérama :

Symphonie pastorale

 

Portrait par Xavier Brouet du Républicain Lorrain :

À l'écoute de la nature

 

Entretien avec Étienne Noiseau pour Syntone :

› Il y a toujours quelque chose à écouter

Entretien avec Alexandre Galand, historien de l'art :

 L'usage sonore du monde (20)

Entretien avec Pali Meursault pour la plateforme Sounds of Europe :

 In Between fields (en anglais)

› À la croisée des disciplines (en français)

Entretien avec Emmanuelle Pellegrini pour le Forum Régional des Musiques Nouvelles (pdf) :

Les-oreilles-à-l'affût

 

Repères biographiques (pdf) :

Présentation_2018

 

English presentation (pdf) :

Presentation_ENG

 

Principaux partenaires :

https://www.marcnamblard.fr/Liens